Ubuntu débarque dans le Windows Store

L’année dernière, lors de sa convention annuelle du Build 2016, Microsoft avait surpris le monde entier en annonçant la possibilité d’installer le célèbre shell Bash (Bourne-Again SHell) sur les machines tournant sous Windows 10. Il ne s’agissait pas de virtualisation ni d’un container, mais bel et bien d’un environnement Ubuntu (couche de compatibilité) permettant l’exécution de programmes Linux sous Windows (binaires au format ELF).

1000 organisations adhérentes à la Fondation Linux

Mille adhérents, tel est le cap que devrait dépasser la Fondation Linux cette année si l’on en croit son directeur exécutif Jim Zemlin. S’exprimant à l’occasion de l’Open Source Leadership Summit en février dernier, le dirigeant a expliqué que les objectifs de la fondation n’avaient pas changé : créer un écosystème durable pour la technologie open source à travers une bonne gouvernance et l’innovation, rapporte Linux.com.

Rançongiciel : Payer ou non la rançon ?

La diffusion de rançongiciels (ransomware) s’est fortement accélérée ces dernières années. Environ 40% des emails de spam en 2016 contenaient un ransomware, selon une récente étude d’IBM Security. L’explication est simple : ce modèle fonctionne, près de 70% des entreprises victimes interrogées par IBM ont payé les pirates pour récupérer leurs données.